Comment les reconnaître?

Le cycle de vie de l’espèce s’Ă©tale sur une annĂ©e. La ponte des Ĺ“ufs a lieu l’Ă©tĂ© entre juillet et septembre. Les chenilles s’alimentent et croissent durant l’Ă©tĂ© et l’automne.

L’hiver venu, elles tissent des nids soyeux, volumineux, blancs et elles y passent l’hiver. Ces nids sont parfaitement visibles dans les pins.

A la fin de l’hiver, de fĂ©vrier Ă  avril, les chenilles descendent des arbres, en file indienne, d’oĂą le nom de chenilles processionnaires, pour s’enfouir dans le sol. Les papillons adultes Ă©mergeront au cours de l’Ă©tĂ© et un nouveau cycle commencera.

Quelles sont les précautions à prendre face à ces chenilles très allergisantes?

Le contact des chenilles et des nids est très allergisant et les chenilles sont dangereuses mĂŞme Ă  distance. Quand elles se sentent menacĂ©es, elles projettent des centaines de milliers de poils urticants. Ceux-ci contiennent une toxine irritante qui peut provoquer troubles respiratoires, rougeurs, dĂ©mangeaisons, lĂ©sions cutanĂ©es… Les chenilles peuvent provoquer de graves nĂ©croses de la langue chez les chiens par exemple.

Comment détruire les chenilles processionnaires?

Plusieurs moyens de lutte sont envisageables selon la période dans le cycle de vie de la chenille processionnaire. Les principaux sont:

  • La destruction des nids durant l’hiver: il faut retirer les nids et les brĂ»ler.
  • La pose d’Ă©copièges Ă  chenilles dès le dĂ©but du mois de fĂ©vrier pour capturer les chenilles qui descendent de l’arbre et les dĂ©truire.
  • La pose de pièges Ă  phĂ©romones, dès le dĂ©but des vols qui commencent en juillet pour capturer les papillons mâles.

Pour toute proposition d’intervention, nous contacter. Nous pourrons envisager ensemble les solutions les plus adaptĂ©es.